Notre blog | Nov. 2016 : L’ÉVOLUTION DES MATÉRIAUX INFLUENCE LA PEINTURE SOUS VERRE

# L’évolution des supports en peinture sous verre

D’autres matériaux que le verre peuvent servir de support transparent à des peintures exécutées au revers tels que des minéraux transparents. Pensons au mica blanc (muscovite) ou le cristal de roche (quartz). Il arrive même qu’on ait utilisé l’écaille de tortue ou l’ambre en feuilles très amincies. Aujourd’hui, on utilise couramment le plexi, le verre trempé ou le verre laminé.

Un chose est sûre : aucun autre support n’influe de manière aussi décisive sur la manière de peindre et le rendu de l’œuvre.

Préparatif précédent l'installation
Un élément du diptyque en art public intitulé «Les aiguilles du temps…en apaisante heure»

# Choisir un type de peinture

En peinture sous verre, plus de 17 techniques ont été répertoriées et identifiées par une appellation spécifique, indispensable à une bonne compréhension des œuvres.

Plusieurs procédés permettent à la couleur d’adhérer au verre. Le fiel de boeuf étalé en une fine couche sur la surface à peindre suffit, une fois sec. La gomme arabique, colle végétale liquide, diluée à l’eau (mélanger par moitié la gomme arabique à de l’eau tiède), utilisée de la même façon, aide, de plus, à étaler la peinture en souplesse et à dessiner des lignes fines. Un autre procédé est le jus d’ail, au pouvoir adhésif exceptionnel, que l’on passe à l’aide d’un petit chiffon sec.

Dans le passé, on composait l’image à l’aide de différentes couches de couleurs, les contours étant préalablement peints à la peinture à l’eau. Les aplats et les fonds, eux, étaient recouverts de peinture à l’œuf (tempera) ou de peinture à l’huile.

De nos jours, la couleur à l’oeuf est remplacée par la peinture à l’huile et la peinture à l’eau par la gouache, l’acrylique, la glycéro ou en mélangeant les pigments à des vernis. Pour la gouache ou l’aquarelle, la composition comporte un liant: de la colle (arabique), un solvant: de l’eau, des pigments, ainsi qu’un agent anti-moisissant: formol ou essence de lavande. Notons de plus que toutes les grandes marques de peintures à l’huile conviennent pour la peinture sous verre, à condition de ne pas prendre les couleurs ‘extra-fines pour artistes » qui mettent trop longtemps à sécher. Ne pas prendre non plus les couleurs fines satinées; leur aspect satiné ne se voit pas derrière le verre. Seule compte l’intensité de la couleur.

1 comment on “L’évolution des matériaux influence la peinture sous verre”

  1. Merci à la MDJ Sanscartier de la ville de Gatineau qui a été une collaboratrice précieuse lors de l’installation du diptyque «Les aiguilles du temps…en apaisante heure». #villedeGatineau #Adojeune #SurfStudios

Laisser un commentaire