Notre blog | Août 2016 : TOUT UN ART.

# La clé du succès passe par la préparation

Peindre à l’arrière d’une plaque de verre et, grâce à sa transparence, faire apparaître l’image à l’avant : voilà résumée la technique de la peinture sous verre. Si vous souhaitez réaliser vous-même une peinture sous verre, notre prochain Blogue vous proposera la marche à suivre.

Les tondos Regout sont réalisés notamment grâce à la technique de l'estampe sous verre. Ci-contre l'estampe originale avant le transfert.
Les tondos Regout sont réalisés notamment grâce à la technique de l’estampe sous verre. Ci-contre l’estampe originale avant le transfert.

Après études préalables comme des croquis et une mise en page inversée, l’œuvre est peinte en alternant la peinture dite maigre (tempera) et grasse (peinture à l’huile) qui ne se mélangent pas entre elles et permettent la superposition des couleurs. Parfois, des feuilles de métal sont ajoutées pour faire vibrer les fonds par transparence. Ce mode d’expression nécessite une grande concentration car il faut avoir en tête l’image du tableau terminé qui présente des qualités de brillant et d’intensité de couleurs incomparables.

# L’estampe sous verre

Les techniques utilisées et développées sont variées, allant du simple usage du pinceau aux méthodes les plus sophistiquées comme par exemple celle de l’estampe sous verre. La première couche appliquée sur le verre est de l’encre d’imprimerie transposée à partir d’une estampe qui peut être maintenue ou enlevée avant la phase de mise en couleurs qui se déroule suivant la méthode classique. Ces œuvres se reconnaissent facilement à la vue de leurs traits d’encre distinctifs.