Notre blog | Juin 2016 : LA LUMIÈRE POUR TOUT VOIR.

 

#  L’art doit naître du matériau

Réflexion de la lumière
Réflexion de la lumière. Source: http://bit.ly/1XZlJZc

Art majeur mais peu connu, la peinture sous verre englobe tout décor qui adhère directement au verso d’un support transparent et qui se contemple à travers ce dernier en lumière réfléchissante.

Les pigments de la peinture sont déposés à froid (sans cuisson) sur la face arrière du verre et une fois complétée, l’œuvre sera vue en lumière réfléchie.

 

Les effets de la lumière
Les effets de la lumière. Source de l’image: «Raconte-moi la peinture sous verre… » du Vitromusée Romont (Musée Suisse du Vitrail et des Arts du verre) et du Vitrocentre Romont (Centre suisse de recherche sur le vitrail et les arts du verre), 2006, ISBN 2-9700542-3-X, 87 p.; pages 10 et 11.


#
La magie opère avec une lumière incidente

Les splendeurs de la peinture sous verre se révèlent alors lorsqu’elle est éclairée du côté de l’observateur. L’œuvre picturale est contemplée à travers le verre qui est à la fois support, protection et vernis. Ce matériau transparent est teinté dans la masse par différents oxydes et est peint en surface par des pigments qui sont fixés par la cuisson. La lumière traversante active ainsi le verre polychrome en inventant de nouveaux reflets. L’œuvre dont le verre est le support la protège et elle est vue, à travers lui, en lumière réfléchie tout en étant indissociable l’un de l’autre.

Une fois le verre retourné apparaît la magie de l’image peinte, son éclat, sa brillance et il protège la peinture tout en magnifiant sa luminosité. L’œuvre (re)naît sous le regard du spectateur.