Notre blog | Avril 2016 : UN DOMAINE DEVENU PASSION POUR FRIEDER RYSER

# De la science à l’art

L’ingénieur des eaux Frieder Ryser (1920–2005) a étudié, avec toute la rigueur du scientifique, la peinture sous verre de sorte à définir et interpréter la technologie de cet art en plus de transmettre son savoir dans une terminologie compréhensible. Durant plus de quarante ans avec la complicité de son épouse, Frieder Ryser a constitué une collection de près de 1100 pièces entièrement vouée à cette technique.

#
Une collection de 1100 peintures sous verre

Élaborée grâce à un choix très pointu d’œuvres représentatives, elle illustre toute la richesse des techniques utilisées au cours des siècles et constitue une des plus grandes collections au monde.

Allégorie de l'Hiver, par Anna Barbara Abesch, Sursee (Suisse), 1727
Allégorie de l’Hiver, par Anna Barbara Abesch, Sursee (Suisse), 1727. Crédit photographique: ©Vitrocentre Romont.

Au travers les analyses des matériaux, des nombreuses techniques picturales, des sources d’archives et de généalogie, ainsi que des études en histoire de l’art, Frieder Ryser a démontré les liens qui unissent la peinture sous verre à d’autres formes d’expression artistique durant toute sa floraison suisse, européenne et mondiale.

Au-delà des critères stylistiques et des spécificités de la technique picturale, il a établi – et c’est là l’un de ses grands mérites – à travers ses études sur les différentes techniques de la peinture sous verre, les conditions de leur analyse.

Les observations de Frieder Ryser sont encore aujourd’hui le point de départ de nombreuses recherches scientifiques dont celles pilotées par le Vitrocentre Romont qui a hérité de la magnifique collection Ruth et Frieder Ryser dont il expose une partie dans le château du Vitromusée Romont.

 

2 comments on “Un domaine devenu passion pour Frieder Ryser”

  1. Nos remerciements sincères au VitroCentre et au Vitromusée pour leur contribution à ce blogue. La révision du texte a été possible grâce à la générosité de monsieur Yves Jolidon, collaborateur scientifique au VitroCentre.

  2. ARTQUEBEC.CA nous fait découvrir le scientifique Frieder Ryser dont l’apport intellectuel est important dans le domaine de la peinture sous verre. Isabelle Regout, auteure de ce blogue, a visité le VitroMusée et le VitroCentre en 2010 à l’occasion d’une tournée européenne de 45 jours des ateliers spécialisés en peinture sous verre. Cela l’a menée de Flandres à la Wallonie, à Paris, Nice, Strasbourg, Colmar, Sélesta, Neubois, Reidlingen, Murnau, Kochel, Penzberg au nord d’Innbrug, Lauzanne, Romont, Fribourg, Berne, Bâle, Emmental, Beromunster, Sursee, Colmar, Zurich qui sont tous des creusets où se pratique et se transmet depuis des centaines d’années, cet art aujourd’hui en voie de devenir canadien à part entière. Parmi les artistes de renom rencontrés en leur atelier, notons plus particulièrement Yves Siffer (Strasbourg), Ulrich Stükelberger (Zurich), Ferdinand Pire de Bruxelles, Mathilda de Carpentry sur la méditerranée. Communiqué de presse de Culture Outaouais du 15 novembre 2010

Laisser un commentaire