Notre blog | Août 2015 : DU SABLE DE VENISE AU VERRE PEINT DE MURANO

 

# Fabrication du verre à Murano

Ile et agglomération de la commune de Venise en Italie, Murano est devenu un centre verrier incontournable. Au XVIe siècle, sa réputation est à son apogée avec ses productions qui se diffusent dans toute l’Europe. Le secret de sa réussite réside sans aucun doute dans son savoir-faire mais celle-ci possède un ingrédient de qualité : le sable de la lagune de Venise.

La fabrication du verre est possible grâce à la fusion d’un sable siliceux mêlé à de la chaux, du carbonate de sodium ou du potassium. En ajoutant des métaux et des oxydes métalliques en cours de processus, il est possible d’influer sur la couleur du verre. Par exemple l’apport d’une faible quantité de manganèse réduit la teinte verdâtre du verre qui est causée par la présence du fer. D’autres techniques sont possibles pour obtenir des teintes différentes en suivant des procédés chimiques précis et méthodiques.

# Développement de la peinture sous verre

La peinture sous verre profite des développements de cette industrie et devint un art savamment maîtrisé. Dans la deuxième moitié du XVIe siècle, les peintres sous verres réalisent des compositions très élaborées. Les peintures sous verre attirent le regard car la virtuosité de la technique est à couper le souffle ! L’artiste Isabelle Regout partage ses découvertes sur ce morceau de l’histoire lors d’une conférence au Musée des Beaux-Arts du Canada.

Après plus de 800 ans, Murano maintien sa renommée internationale dans la fabrication du verre. La production d’objets de verre est devenue au fil du temps d’un grand raffinement dont le style se rafraîchi avec l’aide d’artistes contemporains.