Notre blog | Mai 2015 : TECHNIQUES EN PEINTURE SOUS VERRE

# Les techniques en peinture sous verre

Il existe différentes façons de créer une peinture sous verre ( PSV ) et une appellation spécifique identifie chacune de ces techniques : (1) la peinture sous verre au sens strict (aussi appelée peinture au revers du verre), (2) l’églomisé où une feuille métallique notamment d’or, d’argent, ou d’aluminium est fixée au support à l’aide de colle ou de glacis, (3) le miroir peint, fait par grattage du tain afin de céder la place au motif peint ou par étamage après avoir peint le motif, (4) l’estampe sous verre utilisant l’encre d’imprimerie transposée à partir d’une estampe, (5) le fixé sous verre consistant en un décor préalablement réalisé puis fixé sous le verre pour y adhérer (coller) sans vide intercalaire[1].

Techniques sous verre
Techniques sous verre

# La peinture sous verre générique

Réalisé entièrement à la main, le décor artistique unique de la PSV est constitué d’une multitude de matériaux, de types de peinture, de couches, de tons et d’épaisseurs variés tantôt opaques tantôt translucides mais accompagnés alors obligatoirement d’un fond opaque de couleur sombre et généralement noir. Pour l’églomisé, la feuille métallique est évidemment opaque tout comme le reste du décor y compris le fixé si l’artiste y fait appel. L’interaction de tous ces matériaux choisis en fonction de la destination et de la technique, donne naissance à de délicats chef-d’œuvres regroupés sous la dénomination générale de PSV. Pour une même PSV, il est possible de faire appel à plus d’une technique. Exemple de techniques mixtes : quelques fragments de fixés sous verre complétant un églomisé à feuilles métalliques gravées.

Il existe donc différentes façons de créer une PSV et qu’une appellation spécifique identifie chacune de ces techniques mais que d’autre part certaines PSV peuvent être créées en technique mixte. Pour être conforme à la littérature technique pertinente, le terme PSV est utilisé pour éviter la multiplication des expressions synonymes qui alourdissent inutilement notre blogue.

Selon vous, l’artiste Regout utilise quelles techniques dans ses oeuvres ?

[1] Peintures sous verre, de l’Antiquité à nos jours, par Jeannine Geyssant, Massin (France), 2008, ISBN 978-2-7072-0578-0, 272 p.; pages 9 à 14.

1 comment on “Les techniques en peinture sous verre”

  1. Que ce soit de la gravure sous verre, de l’estampe sous verre, de la peinture sous verre (au sens strict) ou de l’églomisé, Isabelle Regout exploite ces techniques depuis bientôt 10 ans dans ses oeuvres !

Laisser un commentaire