À propos

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Née en Belgique (1973- ), Isabelle Regout œuvre à temps plein en arts visuels dans la région de la capitale nationale du Canada depuis près d’une décennie. Après 750 peintures sous verre et 40 expositions solos dont une imposante à Bibliothèque et Archives Canada à Ottawa, l’artiste globe-trotter a bel et bien fait son empreinte dans le verre.

Seule artiste professionnelle à  pratiquer la peinture sous verre (PSV) au Québec, Regout a représenté le Canada au colloque international 2010 sur la PSV tenu à Reidlingen sur les rives du Danube en Allemagne.

Boursière des gouvernements de l’Ontario et du Québec et récipiendaire de nombreux prix dont le Prix de la relève 2011 de la Fondation pour les arts et les lettres de l’Outaouais, Regout se démarque par un intérêt hors frontière significatif. Ses œuvres ont été vues au Musée des Beaux-Arts de Chartres (France) ainsi qu’au Musée Schöne Stiege (Allemagne) ou au Musée des beaux-arts du Canada dans le cadre d’une conférence sur la PSV.

En 2011, l’artiste Regout remporte un franc succès avec ses œuvres réalisées en gravure sous verre en camaïeu à l’huile. Alors que le Ottawa Art Association lui décerne un premier prix pour la gravure sous verre «Fantôme sur la grève», Regout décroche une haute distinction soit le Gold Award 2011 (Arts exhibition for 100 anniversary of China’s Xinhai Revolution) pour «L’Escaut de Till».

En 2012, le Comité organisateur du Olympic Fine Arts (OFA 2012), sous le patronage du Comité International Olympique (CIO) invite l’artiste Regout à exposer son travail artistique au prestigieux Museum of London (Angleterre) dans le cadre de l’exposition internationale qui s’est tenue dans le cadre des 30e Jeux Olympiques.

Parallèlement à sa création, l’artiste a mis au point un procédé novateur de protection permanente pour  ses PSV. Chaque oeuvre est titrée,  immatriculée, millésimée, signée à la main et scellée hermétiquement suivant le procédé ci-avant en instance de brevet.

montage 18 à 27 (sauf23)L’artiste réalise également de grands bas-reliefs destinés aux édifices publics et gouvernementaux. De dimensions majestueuses 13’ X 9’ (4 m X 2.7 m), le dernier bas-relief sorti des ateliers Regout s’intitule «Dompteurs d’écueils».

Largement impliquée dans le milieu artistique, l’artiste Regout a été présidente du Centre d’artistes Voix Visuelle (Ottawa), présidente de la Commission des arts visuels, arts médiatiques et des métiers d’art du Conseil régional de la culture de l’Outaouais (CRCO) et membre de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine de la ville de Gatineau. Sa formation d’avocate l’ayant menée à défendre les droits des créateurs, elle est appréciée dans tout l’est du pays pour ses conférences sur le sujet. Membre de l’Association des juristes pour l’avancement de la vie artistique (AJAVA), elle est membre du Barreau du Québec. Cavalière-née, ce sport  s’avère pour elle une source constante d’inspiration en plus d’être un véritable antidote à l’adversité.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!